Galeries de photos

Concerts KKL avec l’«Olive Ensemble» d’Israël

Dans le cadre de sa tournée suisse, l’Olive Ensemble, spécialement constitué à l’occasion de ces concerts, a joué à Bâle et à Berne.

À la salle communautaire IGB de Bâle, le membre du comité Edgar Josefowitz a salué les convives et animé la soirée. Peter Bollag, journaliste/rédacteur a établi la relation entre les 120 ans du sionisme, les 117 ans du KKL et les 70 ans d’Israël dans un discours égayé.

À Berne, Ralph Eli, président du conseil administratif, a accueilli le public à l’occasion du forum Yehudi Menuhin avant de donner le micro à l’ambassadeur Jacob Keidar. Il a entamé son discours d’un cordial «Grüessesch» pour ensuite continuer de plus belle en dialecte bernois. Son rayonnement a immédiatement agi sur le public. C’est avec des termes chaleureux qu’il a loué les prestations du KKL au cours des 117 dernières années et qu’il a qualifié Israël de «jeune nation dotée d’une histoire ancestrale».

Un film émouvant a présenté au public le nouveau projet du KKL-FNJ «village Jordan River», un verger thérapeutique pour les enfants ayant des besoins particuliers. Depuis 30 ans, le village de vacances Jordan River propose des vacances riches en découvertes à des enfants souffrant de handicaps.

Puis, la scène a été libérée pour accueillir l’«Olive Ensemble», composé de six musiciens juifs et arabes, dont Yossi Arnheim, premier flutiste de l’Israel Philharmonic Orchestra. Ces virtuoses ont su faire tomber les barrières culturelles avec brio et plonger le public dans la musique du Moyen-Orient grâce à leurs interprétations. Du début à la fin, les sons classiques israéliens émis par les instruments ont enthousiasmé les spectateurs qui s’étaient déplacés en nombre.
Quant à la soprano Revita Raviv, elle a su convaincre avec sa voix très expressive et sa personnalité charismatique. Chaque artiste maîtrise son instrument à la perfection : rien d’étonnant au fait qu’ils travaillent tous également comme solistes avec des orchestres internationaux. Les soirées à Bâle et à Berne se sont conclues sur un moment de convivialité autour d’un riche apéritif.

L’intégralité des dons collectés lors de ces concerts iront au projet du KKL «village Jordan River».

 

Violon de Lumière, Soirée KKL Genève

Jeudi 7 Avril 2016, Viviane Bernstein, déléguée pour la Suisse romande a organisé un concert exceptionnel pour fêter les 115 ans du KKL. Nous sommes très fiers de la réussite de cette soirée mémorable et  si émouvante, que tout le monde en est ressorti bouleversé et remplis d’une force extraordinaire.

L’objet principal du concert  était de faire revivre, 70 ans après la guerre, des violons sauvés de la guerre et restaurés avec soin par le Maitre Luthier Amnon Weinstein. Chacun de ces histoires est unique et symbolique :

Le Violon de Motélé, appartenait à un jeune juif, qui aida les partisans contre les allemands grâce à sa virtuosité, à son courage et à son violon mais qui mourut quelques temps après s’être sauvé du Ghetto. Il fut retrouvé par Misha Goldenman, commandant des partisans. Le Violon du train, quant à lui, fut passé par la fenêtre d’un train français en direction d’Auschwitz, et donné à un chef de gare qui  l’a gardé précieusement jusqu’à sa mort, quand sa fille l’a trouvé avec un mot racontant cette histoire. Ces violons et leur musique, ont été ramenés à la vie à l’occasion de notre soirée, grâce à la mise en scène de Benny Boret (Musical Chairs productions), et l’interprétation émouvante de l’orchestre.

L’excellent Maestro Misha Katz, a mené les très jeunes élèves de l’orchestre de Ra’anana et le violoniste Sergey Ostrovsky vers une performance magnifique. Les acteurs renommés, Stéphane Freiss et Guila-Clara Kessous, nous ont ému par leur texte racontant les histoires si poignantes de ces violons. Tous nos artistes ont sincèrement mis tout leur cœur et leur humanité dans ce spectacle, l’émotion dans la salle était palpable, et les 600 invités sont ressortis enchantés par cette performance unique, porteuse d’espoir malgré nos temps bouleversés. Les nombreux témoignages de satisfactions nous le prouvent :

« Le concert était exceptionnel tant par la qualité de l’orchestre et de son chef que par le choix des œuvres. D’autre part la présentation des violons a également été remarquable et émouvante » 


«  Tout y était, l’émotion, la qualité, le programme, la chaleur des propos et cette fierté qui nous lie tous pour rester debout face à nos contradicteurs » 

« It was an outstanding and very special evening »

« Soirée exceptionnelle, émouvante, les textes étaient sublimes et l’orchestre phénoménal ».

Viviane Bernstein a accueille parmi ses invités l’Ambassadeur représentant permanent d’Israël auprès de l’ONU à Genève, Monsieur  Eviatar Manor, Monsieur Guillaume Barrazone Conseiller National, Monsieur Philippe Grumbach, président de la CIG (Communauté Israélite de Genève), Monsieur Alexander Dembitz, président du GIL (Communauté juive libérale de Genève), Monsieur Avi Dikstein Executive Director Resources & Development,  KKL Jérusalem, Monsieur Arthur Plotke président du KKL Suisse, Monsieur Ishay Haramaty , Directeur général du KKL Suisse, Monsieur Jacky Benzenou président du KKL Belgique. Monsieur le Grand Rabbin Izchak Dayan, Monsieur le Rabbin François Garaï, Monsieur le Rabbin Mandel Pevzner

Les bénéfices de cette soirée financeront le projet « désalinisation des eaux saumâtre » permettant d’utiliser chaque goutte d’eau quelle qu’elle soit et ainsi optimiser l’irrigation  et l’agriculture dans le désert.

 

 

Projection du film "Si vous le voulez, ce n'est pas un conte de fées"

Table ronde: Israël et ses voisins 

test