Voyage à vélo du KKL-FNJ Suisse

Le trajet à vélo de Jérusalem à Eilat, qui a duré presque toute une semaine, a été synonyme de grandes découvertes.

Après six jours passés à sillonner le sud d’Israël, le groupe de cyclistes suisses était unanime: Israël a tellement à offrir. A chaque fois, on y découvre quelque chose de nouveau. Ishay Haramaty, délégué du KKL-FNJ pour la Suisse, explique que l’objectif de ce tour était de «découvrir le désert du Néguev et de voir les projets actuels du KKL-FNJ sur place». Le groupe a entamé son aventure à Jérusalem. Leur chemin a croisé les montagnes de Judée, la région d’Adullam, la mer Morte et le désert du Néguev en passant par Mitzpe Ramon et l’Arabah pour aboutir à Eilat. Ils ont visité une sélection de projets du KKL-FNJ, dont le parc Yeroham, le kibboutz Neot Samdar, le moshaw Idan, le chemin de la paix de l’Arabah, le Vidor Visitor Center et l’Arava Agricultural Research and Development Station. René Stein de Zurich a été l’initiateur de cette expédition: «C’est à force de lire des textes concernant les pistes cyclables que le KKL-FNJ construit en Israël que l’idée de ce voyage m’est venue». Il y a une grande différence à découvrir Israël en voiture ou à vélo, comme l’explique le participant Martin Rosenfeld: «A vélo, on voit le paysage d’une perspective complètement différente. Cela a été une toute nouvelle expérience pour moi». Outre les nombreuses émotions suscitées par les projets et le panorama, les cyclistes retiennent aussi un autre point important: «On a passé beaucoup de temps à parler tous ensemble. De véritables amitiés se sont nouées», ajoute Rolf Meister de Zoug. Après ce tour de presque une semaine, beaucoup se sont octroyés encore quelques jours de repos à Eilat pour reprendre des forces et se remettre des nombreuses impressions du voyage.

 

Le film, c’est par ici.

test