Concerts KKL avec l’«Olive Ensemble» d’Israël

Dans le cadre de sa tournée suisse, l’Olive Ensemble, spécialement constitué à l’occasion de ces concerts, a joué à Bâle et à Berne.

À la salle communautaire IGB de Bâle, le membre du comité Edgar Josefowitz a salué les convives et animé la soirée. Peter Bollag, journaliste/rédacteur a établi la relation entre les 120 ans du sionisme, les 117 ans du KKL et les 70 ans d’Israël dans un discours égayé.

À Berne, Ralph Eli, président du conseil administratif, a accueilli le public à l’occasion du forum Yehudi Menuhin avant de donner le micro à l’ambassadeur Jacob Keidar. Il a entamé son discours d’un cordial «Grüessesch» pour ensuite continuer de plus belle en dialecte bernois. Son rayonnement a immédiatement agi sur le public. C’est avec des termes chaleureux qu’il a loué les prestations du KKL au cours des 117 dernières années et qu’il a qualifié Israël de «jeune nation dotée d’une histoire ancestrale».

Un film émouvant a présenté au public le nouveau projet du KKL-FNJ «village Jordan River», un verger thérapeutique pour les enfants ayant des besoins particuliers. Depuis 30 ans, le village de vacances Jordan River propose des vacances riches en découvertes à des enfants souffrant de handicaps.

Puis, la scène a été libérée pour accueillir l’«Olive Ensemble», composé de six musiciens juifs et arabes, dont Yossi Arnheim, premier flutiste de l’Israel Philharmonic Orchestra. Ces virtuoses ont su faire tomber les barrières culturelles avec brio et plonger le public dans la musique du Moyen-Orient grâce à leurs interprétations. Du début à la fin, les sons classiques israéliens émis par les instruments ont enthousiasmé les spectateurs qui s’étaient déplacés en nombre.
Quant à la soprano Revita Raviv, elle a su convaincre avec sa voix très expressive et sa personnalité charismatique. Chaque artiste maîtrise son instrument à la perfection : rien d’étonnant au fait qu’ils travaillent tous également comme solistes avec des orchestres internationaux. Les soirées à Bâle et à Berne se sont conclues sur un moment de convivialité autour d’un riche apéritif.

L’intégralité des dons collectés lors de ces concerts iront au projet du KKL «village Jordan River».

test